INTRODUCTION

 

À partir de Janvier 1968, d’important événements se produisirent en France, et ne sont rien d'autre que les  prémices de violents mouvements contestataires que rencontrera le territoire français au XX ème siècle.

De Mai à Juin, beaucoup de révoltes culturel, politique et social contestant l'impérialisme, le capitalisme et le Gaullisme ont fait irruption dans les 4 coins du pays. C'est principalement une révolte d'étudiant, venant d'abord de Paris, qui a progressivement  gagné la France et parvenu à lier sa cause le monde ouvrier, bien que chaque catégorie ne soit pas nécessairement concernée par les mêmes buts et exigences. Nanterre devient alors la maison de cette agitation de gauche.

En effet, les étudiants revendiquèrent notamment la « libéralisation des mœurs » ainsi que le système de l’éducation et ses valeurs et institutions traditionnelles « la vieille université » tandis que les travailleurs réclament que le gouvernement leur donne rapidement satisfaction sur des problèmes-clés tels que des augmentations de salaire et des congés payés. C'est une révolution sociale commune à celle du passé, qui aboutira sur une crise politique. À ce moment, personne n'aurait pensé qu'une telle chose pourrait se produire tandis que la France était à l’apogée des « Les Trente Glorieuses ».

Nous pouvons alors nous poser la question en quoi la révolte étudiante de mai 68 est-elle révélatrice des mutations sociologiques et politique?

Dans un premier temps nous étudierons les fondements d'une société psychorigide des années 60. Puis nous traiterons de la contestation d’une jeunesse révoltée, et enfin nous observerons la société française après Mai 68.

 

 

mai68-2.jpg 350px-paris68acars-2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

mai68-etudiants-ouvriers-5.jpg