CONCLUSION

Mai 1968 c’est une révolte étudiante. Une révolution envers une société jugée trop autoritaire et archaïque.

Mai 68 c’est un mouvement contestataire fort, une tentative de libération des esprits. Un événement charnière de l’histoire qui marquera la France. C'est le passage culturel d'une époque à une autre. Le monde occidental dans son ensemble se trouve confrontée à une crise interne au printemps 1968 et notamment la France gaulliste finissante. La crise de Mai 68 aura marqué de nombreux esprits par sa force, sa nouveauté, son originalité, et son imprévisibilité. C’est une crise sans lendemain en politique mais dont les retombées sont fortes du point de vue de la transformation des mœurs, des mentalités et de la culture. Depuis trente ans, l’événement est toujours fortement présent dans les mémoires. Au cours du mois de mai 1968, la France est ainsi le théâtre d'un important mouvement étudiant et social qui force le général de Gaulle à dissoudre l'Assemblée nationale. Ce mouvement trouve principalement son origine dans une grande rigidité qui cloisonnait les relations humaines et les mœurs dans toute la société. Il prend une ampleur particulière car il s’accompagne de puissantes manifestations d'étudiants, puis d'une grève générale qui paralyse complètement le pays.

Pour conclure, Mai 68 c’est une importante révolution étudiante révélatrice de mutations sociologique, qui à changer la vie des étudiant.